Powered by Morgan&Men SEO Consulting - Widget

A Cock 'n' Bull Story: L.E.S. Globetrotter

Consulter des vieux livres de cocktail, c'est partir à la rencontre de dizaines de recettes qui ont disparu de la circulation. Souvent, leur disparition n'est ni une surprise ni une perte. Mais le barman garde toujours l’œil bien ouvert, histoire de ne pas louper cette recette que plus personne ne connait et qui, pourtant, vaut diablement la peine. Comme le nom de ce blog l'indique, le Bottom's Up  de Ted Saucier est un livre qui me tient particulièrement à cœur (et pas seulement pour ses illustrations). On y trouve un cocktail qui s'appelle le Cock 'n' Bull Special, boisson maison du... Cock 'n' Bull un faux pub sur Sunset Strip à Hollywood. Jack Morgan, le propriétaire de l'établissement, est plus connu comme l'inventeur du Moscow Mule. Le Special (l'histoire n'a pas retenu le nom de son créateur) est une toute autre sorte de boisson: cognac, bourbon, Bénédictine, Cointreau. Complexe mais sans doute trop sucré. En 2008, le pâtissier Johnny Iuzzini prend le Cock 'n' Bull Special et l’emmène dans une direction qui tient peut-être un peu du Vieux Carré en remplaçant le bourbon par du rye. Le Cointreau passe aussi à la trappe et laisse place à l'excellent Creole Shrub de Clément. Renommé le L.E.S. Globetrotter, cet excellent cocktail fut proposé par Iuzzini au PDT lorsqu'il y travailla comme bartender de quelques soirs. Et aujourd'hui, le L.E.S. Globetrotter fait à son tour son apparition dans un livre, l'excellent et déjà classique PDT Cocktail Book de Jim Meehan (le lien vous mènera vers un article que j'ai écrit pour d'autres sur ce livre; si vous venez de France, dites que vous êtes du Danemark, sans quoi vous ne rentrerez pas sur la page).

* 1,25 oz de Rye * 3/4 oz de Cognac * 3/4 oz de Bénédictine * 1/2 oz de Creole Shrub (ou, à défaut, de Curaçao)

A la cuillère dans un verre à mélange, verser dans un verre à old-fashioned sur glace fraîche, garnir avec un twist d'orange.

Au niveau des saveurs, on n'est pas loin d'un Old-Fashioned de Rye enrichi. Malgré la faible quantité utilisée, l'orange du Creole Shrub se fait vraiment remarquer alors que, malgré la plus grande dose, la Bénédictine ne domine pas. Elle se contente de laisser sa marque, juste ce qu'il faut. Le Cognac est peut-être l'élément le plus discret mais il est bien là. C'est un cocktail fort complexe, amer sans trop l'être, sucré sans fatiguer, avec une belle longueur. Un petit miracle, oui.

François Monti est journaliste spécialisé en cocktails et spiritueux. Il collabore régulièrement à Ginger Magazine et à Havana Cocteles, ainsi qu'à de nombreuses publications. Après la pamphlet 'Prohibitions' en 2014, il publie au printemps 2015 '101 Cocktails'. En Espagne, il est l'auteur de 'El Gran Libro del Vermut'. Il est aussi traducteur. Son blog, Bottoms Up, est un site de référence. Il est aussi membre fondateur de la revue littéraire Fric Frac Club et a traduit plusieurs livres.

*

François Monti es un periodista y escritor belga afincado en Madrid. Colabora en la revista francesa Ginger y en la web Havana Cocteles. Su primer libro en castellano es 'El Gran Libro del Vermut' Ha publicado en Francia 'Prohibitons' y '101 Cocktails'. Lleva el blog Bottoms Up en dos idiomas y escribe para Coctelería Creativa. Es también traductor.