Powered by Morgan&Men SEO Consulting - Widget

La petite sirène boit la tasse: Irish Mermaid

Il en va du cocktail comme de tous les arts : il n’y a rien de plus risqué (et de plus vain, peut-être) que de parler de « classique contemporain ». Le classique est-il autre chose que ce qui, pour une raison ou une autre, passe à l’histoire et résiste au temps ? J’ai bu beaucoup d’excellentes créations récentes mais je ne me risquerais pas à me prononcer quant à leur chance de passer à la postérité. Le Greenpoint ? Le Chartreuse Swizzle ? Pourquoi pas. Aujourd’hui, le grand Max La Rocca (du Boutique Bar de l’hôtel Ohla à Barcelone) se demande si son Irish Mermaid ne pourrait pas être une « nouveau classique ». Max ne se pose pas la question par prétention, non, il envisage cette possibilité au vu du feedback incroyable qu’il a reçu au cours des deux années écoulées. Le dernier en date n’est d’ailleurs autre que l’imprimatur de Jared Brown et Anistatia Miller à l’occasion de leur série « Ramping up the classics ».

Je ne pouvais évidemment résister à la tentation de l’essayer…

 
DSC01548_rs
DSC01548_rs
 
  • 35 ml de Whiskey irlandais
  • 10 ml de Cherry Heering
  • 10 ml d’Aperol
  • 5 ml d’Orgeat
  • 2 traits d’Angostura

Sur glace au verre à mélange ou bien utiliser la méthode cubaine (le throwing). Servir up dans un verre à cocktail, exprimer l’essence d’un twist d’orange à la surface du cocktail, garnir d’une cerise noire au brandy réduite au Cherry Heering (ou, plus simplement, d’une cerise ?)

Max prépare ce cocktail en utilisant une théière transparente. Pour ma part, je me suis contenté d’un verre à mélange classique et le résultat ne m’a pas déçu. La combinaison orgeat / Cherry Heering fonctionne à merveille, ce qui ne devrait surprendre personne puisque la liqueur danoise contient des amandes. Il est capital d’utiliser un whiskey irlandais, sa douceur toute particulière ayant un grand impact sur un cocktail tout en subtilité. Le twist d’orange est impératif. Je l’avais initialement oublié, la différence est plus que notable : il apporte des touches fraîches, singulièrement efficaces en collaboration avec les notes de l’Aperol et de l’orgeat.

Pour qu’un cocktail devienne un classique, il faut qu’il quitte sa maison et qu’il se répande dans le plus grand nombre de bars (et puis de livres voire même de blogs) possibles. Max vous suggère donc de l’essayer et, si vous êtes convaincu de spread the love. A Bariana, on est client…

Pour plus d’infos, jetez un œil sur le site de Max La Rocca.

irish mermaid teapot
irish mermaid teapot

François Monti est journaliste spécialisé en cocktails et spiritueux. Il collabore régulièrement à Ginger Magazine et à Havana Cocteles, ainsi qu'à de nombreuses publications. Après la pamphlet 'Prohibitions' en 2014, il publie au printemps 2015 '101 Cocktails'. En Espagne, il est l'auteur de 'El Gran Libro del Vermut'. Il est aussi traducteur. Son blog, Bottoms Up, est un site de référence. Il est aussi membre fondateur de la revue littéraire Fric Frac Club et a traduit plusieurs livres.

*

François Monti es un periodista y escritor belga afincado en Madrid. Colabora en la revista francesa Ginger y en la web Havana Cocteles. Su primer libro en castellano es 'El Gran Libro del Vermut' Ha publicado en Francia 'Prohibitons' y '101 Cocktails'. Lleva el blog Bottoms Up en dos idiomas y escribe para Coctelería Creativa. Es también traductor.