Powered by Morgan&Men SEO Consulting - Widget

Amaro Nonino

World Cocktail Week 2012 #2: Paper Plane

Pour le deuxième jour du défi World Cocktail Week 2012, on change tout mais on ne change rien. Ou presque. On garde l'Amaro Nonino et l'Aperol et si on vire le Rye, on opte pour son frère (tout juste) plus civilisé, le bourbon.

WCW Cocktail #2: le Paper Plane

Le Paper Plane est une création de Sam Ross du célèbre Little Branch à New York. En plus des ingrédient susmentionnés, il ajoute du jus de citron. Ce cocktail aurait pu être amer, mais l'agrume change tout...

  • 3 cl de bourbon
  • 3 cl d'Amaro Nonino
  • 3 cl d'Aperol
  • 3 cl de jus de citron

Sur glace au shaker, verser "up" dans un verre à cocktail.

Comparer le cocktail d'hier et celui d'aujourd'hui est assez fascinant. Bien sûr, on a éliminé le vermouth et le bitters mais on a doublé les quantités d'Aperol et de Nonino tout en diminuant de moitié le whiskey. Et pourtant, on a une amertume... softcore. Grâce en soit rendue au jus de citron, ce grand égaliseur qui de son exquise acidité rappelle à l'ordre ses autres compagnons de shaker et impose une certaine discipline. Le Paper Plane est un peu structuré comme le Last Word (ou le Final Ward) et la qualité du citron est vraiment de première importance. C'est un cocktail légèrement acide (mais pas trop, l'Aperol comme le Nonino sont aussi sucrés), plein de vie, quelque chose qui réveille vos papilles autant que votre corps fatigué. C'est aussi un cocktail légèrement amer, une introduction en douceur au monde des amari. Plutôt pas mal. Demain, tout autre chose (et le premier cocktail vraiment grandiose de notre WCW2012).

François Monti est journaliste spécialisé en cocktails et spiritueux. Il collabore régulièrement à Ginger Magazine et à Havana Cocteles, ainsi qu'à de nombreuses publications. Après la pamphlet 'Prohibitions' en 2014, il publie au printemps 2015 '101 Cocktails'. En Espagne, il est l'auteur de 'El Gran Libro del Vermut'. Il est aussi traducteur. Son blog, Bottoms Up, est un site de référence. Il est aussi membre fondateur de la revue littéraire Fric Frac Club et a traduit plusieurs livres.

*

François Monti es un periodista y escritor belga afincado en Madrid. Colabora en la revista francesa Ginger y en la web Havana Cocteles. Su primer libro en castellano es 'El Gran Libro del Vermut' Ha publicado en Francia 'Prohibitons' y '101 Cocktails'. Lleva el blog Bottoms Up en dos idiomas y escribe para Coctelería Creativa. Es también traductor.



World Cocktail Week 2012 #1: Linden Square

Le 13 mai 1806 paraissait la première définition du mot cocktail dans « The Balance & Columbian Repository », un journal de Hudson, dans l’Etat de New York : « une boisson alcoolisée stimulante, composée de tout spiritueux, de sucre, d’eau et de bitters. On l’appelle vulgairement ‘sling amer’ ». Le rédac-chef de la feuille de chou ajoute sournoisement le commentaire suivant : « on dit que c’est d’une grande utilité pour un candidat démocrate : une personne ayant avalé un cocktail est prête à avaler n’importe quoi ». Cette définition était fournie en réponse à la question d’un lecteur. En effet, une semaine plus tôt, rapportant de manière très sarcastique la défaite d’un candidat démocrate au sénat, le journal publiait une colonne « gain » et une colonne « perte ». La partie gain était vide, au contraire des « pertes » : en sus de l’élection, le candidat avait vu s’évanouir 720 grogs de rhum, 17 brandy, 32 gin-slings, 411 verres de bitters et… « 25 cock-tail ». Que diable voulait dire « cock-tail » ?

Depuis quelques années, le Museum of the American Cocktail organise autour de ces dates un World Cocktail Week. Je n’ai pas trouvé de page pour 2012, j’ignore donc s’il y a une édition officielle cette fois-ci mais de nombreux établissements de par le monde organisent des événements tout au long de la semaine. La WCW se termine dimanche prochain, très exactement 206 ans après la publication de cette première définition du mot cocktail. Pour l’occasion, j’ai décidé de publier une recette par jour. Mais pour que ce soit un peu plus intéressant, quelques règles :

1)   Ne jamais avoir bu ce cocktail avant. Toujours des recettes essayées pour la première fois.

2)   Alcool de base différent pour chaque cocktail.

3)   Utiliser, si possible, des produits moins communs.

4)   Varier les styles.

Si vous voulez participer, que ce soit sur vos blogs, sur twitter ou sur facebook…

WCW Cocktail #1

J’ai bien conscience que la majorité des recettes publiées sur ce blog appartiennent à la famille « brown, bitter and stirred ». C’est donc l’occasion d’aller voir ailleurs, de proposer autre chose. Mais pour commencer, voici un cocktail remué à la cuillère, brun et très, très amer. Histoire d’exorciser les démons. Dès demain, d’autres couleurs, d’autres saveurs. Peut-être.

Linden Square

Revenant d’Italie avec dans mes bagages deux ou trois choses intéressantes, mon attention fut attirée par ce cocktail de Bob McCoy, du Eastern Standard de Boston.

  • 6 cl de rye
  • 1,5 cl d’Amaro Nonino
  • 1,5 cl d’Aperol
  • 1,5 cl de Vermouth doux
  • 1 trait de bitters de chocolat

Au verre à mélange, servir « up » dans un verre à cocktail, garnir avec un twist d’orange.

Il faut un rye qui a assez de force (type Rittenhouse 100) pour s’imposer aux amari et apporter cette note épicée si caractéristique. L’orange (du twist comme du Nonino) est très présente, la gentiane aussi. Appréciable touche chocolatée. C’est vraiment très amer, d’autant plus que j’ai décidé d’utiliser du Punt e Mes en lieu et place d’un vermouth plus léger. Le Linden Square, c’est un peu le cocktail de ceux qui trouvent que le Negroni, c’est trop léger. Beware !

 

François Monti est journaliste spécialisé en cocktails et spiritueux. Il collabore régulièrement à Ginger Magazine et à Havana Cocteles, ainsi qu'à de nombreuses publications. Après la pamphlet 'Prohibitions' en 2014, il publie au printemps 2015 '101 Cocktails'. En Espagne, il est l'auteur de 'El Gran Libro del Vermut'. Il est aussi traducteur. Son blog, Bottoms Up, est un site de référence. Il est aussi membre fondateur de la revue littéraire Fric Frac Club et a traduit plusieurs livres.

*

François Monti es un periodista y escritor belga afincado en Madrid. Colabora en la revista francesa Ginger y en la web Havana Cocteles. Su primer libro en castellano es 'El Gran Libro del Vermut' Ha publicado en Francia 'Prohibitons' y '101 Cocktails'. Lleva el blog Bottoms Up en dos idiomas y escribe para Coctelería Creativa. Es también traductor.